couple_infernal_4.jpgLes 10 et 17 juin, vous élirez les députés qui siègeront durant cinq ans à la prochaine Assemblée Nationale.

Avec l’élection de François Hollande s’ouvre une nouvelle page pour la France. Celle d’une présidence au service de d’une oligarchie qui avait pour cible le monde du travail, les droits sociaux et démocratiques est tournée. Maintenant qu’un président de gauche siège à l'Élysée, la gauche doit sans tarder répondre aux urgences sociales.

La régression de la protection sociale, le recul des services publics, le creusement des inégalités et la stigmatisation des immigrés mis en œuvre depuis 10 ans, nécessitent des ruptures, pas seulement des correctifs à la marge.

Des mesures immédiates sont nécessaires pour augmenter les salaires, relancer le pouvoir d'achat, réindustrialiser le pays et créer des emplois, renégocier les traités européens qui nous lient les mains.

Je suis la candidate du Front de Gauche dans la 6ème circonscription du Val d’Oise, avec comme suppléant Éric Peschot, élu de Deuil-la-Barre et actif militant associatif.

Avec nos amis des différentes formations du Front de Gauche, avec les citoyens qui s’y sont impliqués, avec vous, nous voulons poursuivre et amplifier la dynamique engagée lors de la campagne de l’élection présidentielle.

Le Front de Gauche avec son candidat à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon, a largement rassemblé autour de son programme « L’Humain d’abord », qui donne cohérence à un véritable projet de société.
Avec 4 millions de voix et 11 %, est née une force nouvelle, indispensable et disponible pour une transformation profonde de notre société.
Nous sommes les seuls à proposer les moyens pour que l’action politique domine la finance. Nous préconisons la relance de l’économie par le partage des richesses, une planification écologique, une construction nouvelle de l’Europe ainsi qu’une refonte des institutions par la création d’une VIème République.

Pour de telles transformations, il nous faut des députés engagés à porter un projet alternatif.

Concrétisons cet espoir à gauche.
couple_infernal_5.jpg

C’est à l’Assemblée nationale que se votent les lois.
Pas à l’Élysée !

C’est au Parlement que sont discutées et votées les lois qui nous gouvernent et qu’est contrôlée l’action du gouvernement. C’est l’Assemblée Nationale qui décide en dernier lieu en cas de divergences avec le Sénat. Les députés jouent donc un rôle essentiel dans le fonctionnement de notre démocratie.

L’élection d’un président de la République ne sera rien sans l’élection à l’Assemblée Nationale d’une majorité de gauche décidée à défaire les lois Sarkozy et à en voter de nouvelles, favorables au monde du travail.

Pour que cette majorité agisse pour le changement, affronte la finance, il faut de très nombreux députés du Front de Gauche.

Vitaminez la gauche à l’Assemblée !

Salaires, retraites, interdiction des licenciements boursiers, sécurité d’emploi et de formation, renouveau industriel, planification écologique, relance des services publics, rétablissement d’un haut niveau de protection sociale, nouveau traité européen… qui osera le changement, sinon les députés du Front de Gauche !

Voici les principales propositions que nous défendrons

1- Des mesures immédiates pour partager les richesses et répondre aux urgences sociales
Il faut agir tout de suite pour répondre à l’explosion des inégalités. La France est minée par la pauvreté et la précarité, alors que les richesses se sont accumulées entre quelques mains. Huit millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté.

  • Mesure phare de notre programme, le SMIC sera porté à 1 700 € brut.
  • Une véritable réduction du temps de travail sera mise en place, ainsi qu’une sécurisation de l’emploi et de la formation tout au long de la vie.
  • Le droit à la retraite à 60 ans à taux plein sera rétabli.
  • Autre urgence pour le Front de Gauche, un plan pour le logement et contre la spéculation immobilière.
  • La santé est elle aussi devenue un luxe pour bon nombre de Français. Le Front de Gauche propose donc de rétablir immédiatement le remboursement intégral à 100 % des dépenses de santé couvertes par la Sécurité sociale.

2- Une VIème République pour retrouver une véritable démocratie et transformer la vie politique
La question du régime politique n’est pas une affaire de juristes, mais celle des citoyens. « Prenez le pouvoir » pour une nouvelle République ! Nous préconisons de :

  • Convoquer une Assemblée constituante, chargée de rédiger une nouvelle constitution, soumise au référendum.
  • Instaurer le droit de vote pour les étrangers aux élections locales.
  • Instituer un droit d’intervention pour les salariés dans la gestion des entreprises.
  • Assurer une nouvelle décentralisation et l’autonomie des collectivités territoriales.

Tous ces chantiers seront soumis au débat public.

3- Reprendre le contrôle sur la finance
Reprendre le pouvoir aux banques et aux marchés financiers est une condition absolue pour sortir de la crise. Car l’austérité nourrit la récession qui elle-même pèse sur les recettes fiscales, ce qui creuse les déficits et alourdit la dette.
Pour se donner les moyens de financer les mesures sociales, le Front de Gauche propose :

  • la création d’un pôle financier public
  • la redéfinition du rôle de la Banque centrale européenne (BCE), qui prêtera directement aux États aux mêmes conditions qu’elle prête aux banques (1%).
  • la soumission des derniers nouveaux traités européens au référendum.

4- Une planification écologique, moteur d’un projet de société novateur
La « planification écologique » proposée par le Front de Gauche donne un cap à l’économie, à la recherche, à l’aménagement du territoire… Il nous faut des modes de production qui prennent en compte la rareté des ressources, qui évitent le gaspillage, qui correspondent aux besoins sociaux. Cela permettra aussi une relance économique immédiate, grâce à l’adaptation de l’outil de production qui entraînera la création de nombreux emplois. L’indépendance de la France en sera renforcée par une moins grande dépendance énergétique. La France pourrait devenir ainsi la première nation écologique au monde et un modèle pour beaucoup de pays.

5- Politique migratoire
En plaçant les migrants et leurs familles dans un dédale administratif et des conditions de plus en plus inatteignables pour l’obtention d’un titre de séjour stable, ce sont des dizaines de milliers de sans droits que la législation a créés.
Peu à peu, en matière de santé, de protection sociale, de logement ou de formation, l'exclusion est devenue la règle, le droit, l'exception.

  • Nous agirons pour une politique d'hospitalité s’appuyant sur l’égalité des droits, la solidarité et l’ouverture au monde, une politique pour promouvoir une véritable citoyenneté de résidence.

6- Démocratie

  • Il est pour moi impératif de faire participer et d’associer tous les citoyens aux décisions les concernant, d’élaborer ensemble les projets, pendant toute la législature.
  • Je veux prendre l’avis des « experts du quotidien » que vous êtes tous dans votre domaine.
  • Par une lettre de la députée, par un site Internet, par des réunions de concertation réelle au sein d’un « conseil de circonscription », je vous informerai régulièrement, et vous solliciterai à chaque étape importante de mon action.

couple_infernal_6.jpg