La mobilisation des parents d’élèves se poursuit : on ne lâche rien.

Après Argenteuil et Ermont, les parents continuent à se mobiliser.

La FCPE 95 organise 3 nouvelles manifestations pour protester contre la suppression des moyens accordés aux établissements scolaires de nos enfants avec l’ensemble de la communauté éducative (syndicats enseignants, non enseignants, syndicats lycéens, associations de parents d’élèves, ...) et les élus locaux.

• Samedi 31 Mars 2012 Place du Général de Gaulle à Cergy à 12h
• Mercredi 11 Avril 2012 devant le Rectorat de Versailles avec les parents d’élèves des Yvelines, des Hauts de Seine et de l’Essonne à 17h
• Vendredi 13 Avril 2012 Soutien au RASED au cinéma Utopia Saint Ouen l’Aumône avec la diffusion du film « Un parmi les autres », du réalisateur Pierre de Nicola produit par la "Fédération nationale des associations de rééducateurs de l’Éducation nationale" à 20h

Ces mauvais coups supplémentaires auront des effets désastreux si nous ne faisons rien pour y remédier et nous ne pouvons pas attendre le résultat des élections présidentielles pour agir car il sera trop tard.

C’est pourquoi, dès maintenant d’autres actions sont en préparation à Garges, Villiers le Bel, Sarcelles, ...qui rejoindront les initiatives communes avant et après les élections présidentielles et législatives.

Dans le premier degré : fermetures de classes ; effectifs surchargés ; remplacements non assurés ; fin de la scolarisation des moins de 3 ans ; démantèlement des réseaux d’aide et de soutien aux enfants en difficulté ; suppression des postes de maitres formateurs ; ouvertures de classes compromises…

Dans les collèges : disparition de cours et options ; suppression du travail en groupe et du soutien sur temps scolaire ; fin des itinéraires de découverte ; classes surchargées, menaces sur les postes de CPE…

Dans les lycées : fragilisation des lycées par la suppression massive d’emplois au moment où s’appliquent les réforme, notamment dans la voie technologique ; suppression de 17 formations dans les lycées techniques, technologiques et professionnels, du CAP au BTS…

Dans beaucoup d’établissements, les élèves en difficulté ou handicapés seront moins bien pris en charge.

Devant cette situation alarmante, nous appelons le plus grand nombre à se joindre aux mobilisations organisées par la communauté éducative : les organisations professionnelles enseignantes : CGT Educ’Action, SNEP-FSU, SNESFSU, SNUEP-FSU, SNUipp-FSU, UNSA Education, les associations de parents d’élèves FCPE , PEEP et les organisations lycéens FIDL, UNL.

Nous voulons le retour des 80 000 profs supprimés depuis 2005, nous voulons le recrutement de médecins scolaires, de professionnels de la vie scolaire, de professionnels de l’orientation scolaire, nous voulons des enseignants qualifiés, formés et accompagnés dans leurs missions.

Nous voulons des classes avec des effectifs conformes aux matières à enseigner et aux particularités sociales, culturelles et économiques de chaque territoire.

Nous voulons une Éducation Nationale ambitieuse pour nos enfants et ambitieuse pour la nation. Les richesses pour cet investissement existent il faut les partager.

Le gouvernement et ses représentants doivent revoir leur copie et adopter un collectif budgétaire. Ne les laissons pas sacrifier l’avenir d’une génération.

Bruno Brisebarre et l’ensemble du conseil d’administration FCPE 95

Élections 2012 : l'éducation au coeur des débats

Site de la FCPE 95

fcpe_31_mars_.jpg