Voici le texte paru au nom des élus PCF-Front de Gauche dans la revue municipale de novembre 2012.

Ça bouge à Saint Gratien !

Les habitants des Raguenets ont pétitionné pour la réouverture du commerce d’alimentation de leur quartier. Leur demande, comme celle du quartier des Marais, est légitime. Nous ne partageons pas le choix de la municipalité de concentrer les commerces exclusivement en "cœur de ville", déjà engorgé de voitures. Le commerce de proximité, c’est du lien social. C’est de l’emploi. C’est de la vie !

Nous sommes également associés au Comité de défense de la radiothérapie de l’hôpital d’Argenteuil, menacée de fermeture. L’accès à des centres de soins de proximité, en un mot, à des services publics de proximité, doit être un droit garanti. La passivité de la ville quant aux horaires très réduits de la Poste des Raguenets, montre que cela ne va pas de soi pour tous.

Le 20/12 : le conseil municipal traite du budget 2013. Venez nombreux, avec nous, mettre le nez dans les finances de la ville.

Enfin, nous sommes heureux d’annoncer la naissance de la dernière association de notre commune. Les amis du Front de Gauche se structurent dans une association ouverte, à l’esprit libre, pleine de projets, qui accueille tous ceux qui veulent que cela bouge à St Gratien d’ici 2014, et au-delà !

Bonnes fêtes de fin d’année !

Contact : fdg.stgratien@laposte.net

Curieusement, la tribune du groupe majoritaire au Conseil municipal répond sur la même page à notre argumentaire sur le commerce de proximité dans les quartiers.

La date fixée pour déposer les textes en mairie en vue de l’impression du magazine ne serait-elle donc pas la même pour tous les groupes d’élus ? Nous reviendrons prochainement sur le texte du groupe de la majorité municipale et ses attaques visant les élus PCF-Front de Gauche. « Mauvaise foi caractérisée, manque d’implication dans les dossiers de la commune, profonde méconnaissance du terrain » voilà les maux dont nous serions atteints….

Nous avons certes des options bien différentes du groupe UPSG, mais nous reprocher d’être absents ou peu impliqués est une contre-vérité. Reconnaissons ici malheureusement la façon trop habituelle à Saint Gratien de traiter l’opposition municipale, et tout particulièrement les élus du Front de Gauche.

Les gratiennois qui nous connaissent savent que nous sommes présents, actifs, attentifs à leurs préoccupations, constructifs avec de nombreuses propositions et une expression régulière en direction des habitants.

Ça bouge à Saint Gratien et visiblement, ça dérange !

Réponse détaillée, preuves à l’appui, très prochainement.