L’Éducation sera sans nul doute un thème important dans les débats à l’approche des échéances électorales de 2012. Alors que les prochains jours seront marqués par la première grève de l’année scolaire alertant sur les conditions de travail dans les écoles, c’est sur les salaires enseignants que l’OCDE vient de se pencher dans son étude annuelle, « Regard sur l’éducation ».

Ce ne sera pas une surprise pour les personnels concernés : l’enseignant français est mal payé. L’étude note qu’il est moins payé que ses collègues européens. "En France, le salaire moyen des enseignants du primaire ou du secondaire est inférieur à la moyenne de l'OCDE, aussi bien pour les enseignants débutants, que pour ceux qui ont 10 ou 15 ans d'expérience professionnelle. Seuls les salaires en fin de carrière sont légèrement au dessus de la moyenne des pays", rappelle l'OCDE. Le salaire statutaire des enseignants ayant 15 ans d'ancienneté s'établit, en moyenne en 2009, à 24 422 euros dans l'enseignement primaire, contre 28 507 dans la moyenne des pays de l'OCDE. Il est de 26 267 euros dans le premier cycle de l'enseignement secondaire alors que dans la moyenne des pays il se monte à 30 549. Les professeurs de lycée, eux, ont un salaire de 26 484 euros contre 32 030 en moyenne ailleurs.

Deuxième enseignement et là encore les enseignants ne s’en étonneront pas : entre 2000 et 2009, le salaire des enseignants a diminué en France. "Depuis 1995, le salaire des enseignants a crû dans les deux tiers des pays de l'OCDE. Pas en France", explique l'OCDE. En prenant 2005 comme année de référence où le salaire aurait été de 100, on observe que le salaire des enseignants français a décru. Dans le premier degré, il était égal à 107 en 1995 et est tombé à 95 en 2009. En collège, il est passé de 109 à 95 entre les mêmes dates et en lycée, de 108 à 95. Dans les trois cas, et selon la même base, la moyenne des pays de l'OCDE est à 107.

Enfin, l’étude souligne que la France consacre une part moindre de sa richesse à payer ses profs. C'est en Australie, en Corée, en France, au Japon et en Suisse que le salaire des enseignants en pourcentage du PIB a le plus diminué entre 2000 et 2009. Il est toutefois resté nettement supérieur à la moyenne de l'OCDE partout, sauf en Australie et en France.

En 2012, que proposeront les uns et les autres ? L’UMP a d’ores et déjà adapté son slogan favori « travailler plus pour gagner plus » en proposant dans son programme que « les enseignants soient davantage présents devant les élèves contre une meilleure rémunération ». Pas sûr du tout que les profs soient séduits par ces promesses qui se sont déjà montrées totalement illusoires.. A gauche, si le Front de Gauche se prononce pour « une revalorisation générale des salaires », le Parti socialiste semble bien empêtré dans ses contradictions entre la rigueur à appliquer aux dépenses publiques et une plus que nécessaire revalorisation du métier d’enseignant.



L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) est une organisation internationale d’études économiques, dont les pays membres - des pays développés pour la plupart - ont en commun un système de gouvernement démocratique et une économie de marché. Elle joue essentiellement un rôle d’assemblée consultative.
L’OCDE compte 34 pays membres et publie fréquemment des études économiques — analyses, prévisions et recommandations de politique économique — et des statistiques, principalement concernant ses pays membres.