Dans le Val d'Oise, à la rentrée prochaine, 28 postes d'enseignants seront encore supprimés alors que plus de 1400 élèves supplémentaires sont attendus en élémentaire : encore plus d'élèves dans les classes, encore moins de remplaçants, encore moins d'enseignants spécialisés de RASED pour s'occuper des élèves en difficulté, encore moins de place pour l'école maternelle pour les tout-petits, encore moins de formation pour les enseignants...

Les conditions d'apprentissage pour les élèves et de travail pour les professeurs des écoles vont encore se dégrader.

Parents et enseignants se sont rassemblés samedi 31 mars à Cergy pour manifester leur rejet de cette destruction et leurs ambitions pour une autre école.